À poil

Vous pensiez que l’on allait parler de mes poils dans ce post ?

Et bien non, nous n’allons pas parler de mes poils ni de nudité ici, c’est un sujet bien trop intime à mon goût. Vous êtes déçus ? Et bien ne le soyez pas car l’article qui suit pourrait être bien plus intéressant qu’un long post sur ma pilosité. Non, ce ne sont pas de mes poils dont je vais vous parler aujourd’hui mais de ceux qui recouvrent les petites et grosses bêtes qui nous entourent. Quand je parle de poils, je parlerais aussi de peau.

IMG_2579

Le vif du sujet sera donc : la fourrure et le cuir

Est-ce-que je porte de la fourrure ? NON non non et non. Est ce que j’achète du cuir ? Non, je n’en achète plus depuis que j’ai pris la décision d’être vegan. Est ce que j’en porte ? Oui, soyons honnête jusqu’au bout, j’en porte toujours.

J’ai toujours été contre la fourrure, celle que les grandes dames portent autour du cou dans les vieux films. Les fourrures m’ont toujours horrifiées, m’ont donné l’envie de vomir, m’ont fait pleurer. J’ai toujours en tête cette photo d’un renard apeuré, terrorisé enfermé dans une toute petite cage. Ca vous rend triste vous aussi ? Ca vous met en rage ? Ca vous donne envie d’aller là-bas et d’ouvrir toutes ces satanés cages ? D’embrasser Brigitte Bardot et de la remercier pour avoir crée sa fondation ? Lorsque je vois cette photo, je ne peux pas m’empêcher de me mettre à leur place. Je m’imagine toute tremblante, craintive entre tous ces barreaux, la main arrachée par un piège et je ressens toute la douleur et la peine qu’ils doivent endurer jusqu’à la fin de leur petite vie. Ce que les gens ont tendance à oublier c’est qu’un animal est doté de nerfs et donc ressent la douleur. Ce qui m’énerve le plus, c’est d’entendre des personnes dire : « De toute manière ils ne sont pas intelligents, ils n’ont pas conscience de leur existence ». Déjà d’une c’est faux et de deux, cela n’a absolument rien à voir avec leur ressenti physique. Ces animaux sont torturés, battus, agonisants, dépecés vivants, tout cela pour finir sur le dos d’un ou d’une abruti(e). Mais voyons nous ne sommes plus à la préhistoire messieurs-dames, é-vo-lu-ons !

IMG_2576 copie IMG_2575 copie

IMG_2577 copie

Je dis cela et pourtant j’ai acheté de la peau de ces animaux traumatisés. Oui, moi, celle qui est contre la souffrance animale. J’avoue, je confesse, j‘étais aveugle, je ne voulais pas voir la vérité, la réalité. Pour moi, le fait d’être végétarienne suffisait amplement à prouver mon amour inconditionnel pour les animaux. Je me suis fourvoyée en osant le penser, en osant le dire. J’ai prétendu aimer les animaux alors qu’au final je raffolais de bottines à lacet en cuir camel. Mais cette peau ne ressemblait pas à de la peau, ce n’était pas comme la jolie fourrure rousse du renard de la photo, je ne voyais pas l’animal à travers elle, elle était à mes pieds, les recouvrait, et leur tenait chaud. Il y a 3 ans j’ai reçu une veste en cuir pour mon anniversaire. Une petite veste naf naf que je désirais ardemment, qui était si jolie… qui tenait si chaud… qui n’avait pas l’apparence d’un animal … Ok. Stop. Tout faux, archi faux, nul, je sors.

Cha

On ne peut pas aimer les animaux et acheter du cuir, c’est absolument contradictoire. Des millions d’animaux meurent chaque année dans de terribles souffrances et passent leur vies dans des conditions misérables que ce soit pour l’industrie de la fourrure ou ils sont élevés / attrapés uniquement pour leurs poils, ou que ce soit dans l’industrie du cuir liée à la production de viande.

    IMG_2603  IMG_2538

Oui mais le cuir c’est plus écologique non ?

Erreur chers lecteurs, grave erreur !

La production de cuir entraine des pollutions aux nitrates qui jouent un rôle majeur dans le réchauffement climatique. La production de bétail rejette des quantités de méthane extrêmement importantes qui entrainent un effet de serre et donc le réchauffement de notre belle atmosphère et planète. Cette production contribue en plus à la déforestation donc aussi à la disparition de la faune, de la flore (et oui il faut bien les nourrir ces petites bêtes et leur trouver de la place !). Le tannage de son côté entraine une pollution des rivières ainsi que des nappes phréatiques. De nombreux produits chimiques sont utilisés et sont en plus fortement nocifs pour ceux qui les utilisent, réduisant leur espérance de vie.

Hey mais au fait, le synthétique ça existe !

Il y a plein de chaussures sans cuir, des sites de chaussures vegan avec des simili cuirs. Pas besoin de dépecer un animal pour avoir chaud au pied, c’est magique, nous avons trouvé d’autres alternatives ! Chachon vient même de s’acheter des chaussures trop belles sur le site Good guys dont wear leather.

IMG_2548

Que vais-je faire de mes bottines en cuir à lacet Camel ?

J’ai deux choix : soit je vends toutes mes chaussures et je dois m’en racheter, soit je les garde, je les use jusqu’au bout, jusqu’à la fin de leur vie et je n’en achète plus jamais. Pour l’instant j’ai opté pour la deuxième, avec tout de même un gros poids sur la conscience en regardant mes pieds. Par contre je ne pense pas être capable de remettre ma petite veste en cuir naf naf, elle restera une sorte de symbole pour moi, le symbole de ma prise de conscience sur la réalité et les dessous du cuir.

Mesdames, messieurs, c’est aussi à vous d’agir.

IMG_2617

Même si mon post ne vous a pas fait changer d’avis, même si la fourrure reste pour vous un sujet mille fois plus atroce que celui du cuir, même si ni l’un ni l’autre ne vous touche (insensible ?), prenez tout de même 1 minute de votre temps pour signer la ou même LES (si vous vous sentez généreux et compatissant) pétitions contre la fourrure. Je ne vous demande pas d’argent ni de décrocher la lune, cette action ne demande pas un effort surhumain physique ou mental, c’est juste une mini minute, toute petite riquiquite, allez hop hop hop !

Fourrure torture

Peta: contre la fourrure chinoise

Je ne porte pas de fourrure

Interdiction de l’élevage à fourrure en France

Imprimer

5 commentaires pour l'article “À poil

  1. J’ai du refaire la doublure d’une étole en visons un jour…je n’étais déjà pas trop motivée, mais quand j’ai commencé à découdre et vu toutes les coutures de la fourrure, et donc toutes les petites bêtes que ça représentait j’ai été dégouté…et la sensation des mains quand tu travailles ça, juste gerbant (désolé je ne vois pas d’autres mots). Après je me dis qu’il vaut mieux du recyclage comme ça que du neuf signifie forcément d’autres animaux de mort…

  2. Oui Solène, je pense aussi que tu as raison, autant recycler les anciennes fourrures, même si je ne comprend tout de même pas le plaisir qu’une personne peut prendre à porter les poils d’un autre animal sur ses épaules sachant aussi tout ce que cela implique. Il est aussi vrai que le synthétique n’a pas toujours existé.

  3. […] vous avais déjà parlé du fait que je ne souhaitais plus acheter ni de poils, ni de cuir dans un précédent article à cause des répercussions que ce business a sur les animaux, la santé des  hommes qui […]

  4. Merci pour cet article où l’on peut retrouver des adresses pour s’acheter des chaussures sans cuir. Le cuir cela fait un bail que je l’ai abandonné !! Manque de chance pour moi avec mes deux mistinguettes de 8 ans, les chaussures d’enfants ont très souvent un morceaux de cuir (semelle ou autres). Aussi nous arpentons les allées avec les filles à la recherche du « sans cuir » tout en étant regardé comme des bêtes bizarroides lorsque nous indiquons à la vendeuse que nous ne voulons surtout pas de cuir dans nos chaussures. Je vais aller regarder ces sites et si il y en a d’autres, je suis preneuse :) Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *