Quand une femme dit non c’est non !

J’ai envie de pousser un coup de gueule!  J’écris ces mots encore sous le coup de la colère et je ne souhaite pas le faire à tête reposée, car cette colère ne sera plus présente et mes mots ne seront plus les mêmes.

Sans titre-2

f

Pourquoi , mais pourquoi je vous le demande, certains hommes ont du mal à intégrer que lorsqu’une fille/femme dit non, cela signifie tout simplement non !!! Et pas « pourquoi pas » ou « peut être » ou « je dis non mais en fait je souhaite ardemment que tu m’invites » ou « je résiste à tes charmes en disant non pour te rendre accro  » comme le sous entend bien des magasines féminins.

Ce n’est pas la première fois que je subis la connerie de certains hommes (car non ils ne sont pas tous comme ça, il existe heureusement pour la gente féminine des hommes très respectueux des femmes), mais je n’ai jamais eu le recul que j’ai aujourd’hui. Car Chachon m’a démontré en quelques mots qu’il y a des choses que les hommes n’ont pas le droit de faire, des choses qui pourtant me semblaient anodines, qui faisaient rire tout le monde mais qui moi me rendaient très mal à l’aise. Si l’acte était si « normal », jamais je n’aurai ressenti ce mal être, jamais je n’aurai eu envie de pleurer l’instant passé, jamais je n’aurai ressenti autant de colère au fond de moi, donc oui, disons le : ce n’est pas normal.

Mon corps m’appartient, il est à moi et si je ne souhaite pas avoir de contact avec une personne, c’est mon droit. Est ce si compliqué à enregistrer que non je n’aime pas avoir de contact physique avec des inconnus et encore moins des gros lourdingues, machos qui se croient tout permis?

En quelques mots pour vous raconter la petite histoire : Ce soir, il y avait une soirée au resto où je bosse pendant une semaine pour l’arrivée du printemps. Mignon n’est ce pas? Bon, une bonne partie du gratin rémois y était, des gens biens comme des gens moins bien, un peu comme partout. Mon boss m’avait mis en salle à ramasser les verres, faire passer les plateaux de petits fours, servir du champagne…bref mon boulot de serveuse. Il y avait un petit groupe de mecs dans la trentaine-quarantaine qui me vannaient gentiment sur les amuses bouches. Jusque là rien de bien trop méchant. Je répondais gentiment, le sourire aux lèvres comme je le fais toujours (d’ailleurs mes patrons m’ont souvent fait la remarque que je souriais beaucoup, ce qui m’a valu pas mal de compliments dans mon travail). Musique à fond, un rock passe. Bim ! Un des mecs me prend par la main et me fait danser. Jusque là c’était plutôt marrant, même si je n’étais pas tout à fait là pour m’amuser. Sauf qu’au bout d’un moment il se colle à moi, m’embrasse la main, puis à la fin de la danse m’embrasse carrément sur la joue. Mon boss passe et le seul truc qu’il me dit c’est: « Ben alors c’est comme ça que vous bossez? » puis il se casse en rigolant. J’arrive à m’extirper, et je reprends mon service normalement, un peu embarrassée et gênée. Sauf que rebelote, le mec me rattrape par le bras et se colle à moi en se frottant. Je lui dis que j’ai du boulot et qu’il faut qu’il arrête. Je prétexte avoir entendu mon boss pour me tirer une seconde fois. Je passe derrière le bar, le mec m’envoie de l’eau à la figure en riant. Là, j’ai commencé à trouver cela beaucoup moins drôle. Je repasse dans la salle, il me reprend contre lui en dansant sur un air latino, je regarde mon boss en l’appelant et je dis juste d’un ton clair: « à l’aide » Rien, il se casse. Je repousse le mec en lui disant d’arrêter et la seule chose qu’il me dit c’est:  » c’est bon, fais pas ta mijaurée ! » Je lui répond sèchement que j’ai du boulot et que non c’est non. Jusqu’au bout il m’a tenu contre lui et c’est en le repoussant encore une fois que j’ai réussi à partir.

Je suis juste choquée et je me sens profondément mal. Je me sens stupide car pour beaucoup de personne, vu de l’extérieur, cet évènement peut sembler drôle même si pour la personne qui le subit, cela l’est beaucoup moins. Là, bêtement, je me sens fautive car j’ai l’impression de ne pas m’être assez bien fait comprendre, d’avoir eu une toute petite voix inaudible, d’avoir été trop gentille, d’avoir trop souri et pourtant je ne devrais pas me sentir ainsi car j’ai bel et bien dit: Non. Et je ne l’ai pas dit une seule fois mais une dizaine de fois: non, non, non, non et non ! Alors quoi? Que faut-il faire dans ce genre de situation ? J’ai dit à l’autre serveur que ce type me harcelait, il n’a pas su quoi faire, et dans un sens je ne lui en veux pas car dans sa position je ne suis pas sûre qu’il aurait pu faire grande chose. Je suis même allée le dire en cuisine où les deux mecs se sont marrés en disant: « ha bon? je pensais qu’il fallait insister jusqu’aux bout avec les femmes? » jusqu’au bout de quoi crétin? Jusqu’à l’irréparable? J’aurai aussi pu le dire à mon boss? Il a bien vu ce qui se passait et je ne pense pas qu’il m’aurait prise au sérieux, sachant que c’était peut être des potes à lui. Partir? Cela signifie que le mec « gagne » en quelque sorte, et puis je ne pense pas que ce soit à moi de partir tout de même ! Franchement je suis sidérée et incapable de savoir quoi faire si cette situation se représente un jour. Je suis surtout très triste d’avoir vu les réactions de mes collègues qui ont tous pris cela à la légère.

Ce n’est pas la première fois que je me fais harceler  ou que je me fais draguer de manière très lourdingue dans le cadre de mon travail de serveuse. C’est très frustrant car je ne sais plus comment me comporter lorsque je suis en service. J’ai l’impression que parfois ma nature trop souriante et aimable insinue que je souhaite aller plus loin avec un client, ce qui est nullement le cas ! Et jamais, non jamais, je n’ai insinué une telle chose ! Dois-je arrêter d’être sympa, polie et souriante avec la clientèle alors que ce sont les qualités principales que l’on requiert chez une serveuse?

J’avais vraiment envie de partager cela avec vous car je sais que ce genre d’événement se produit très fréquemment et je souhaitais savoir comment de votre côté vous réagirez à ma place?

Imprimer

6 commentaires pour l'article “Quand une femme dit non c’est non !

  1. Coucou Charlotte
    Je suis moi aussi sidérée de ton histoire et même écoeurée que des mecs soit disant d’âge mûr ne le sont pas encore à notre époque …..cette situation est dramatique et je pense qu’à ta place je n’aurai pas fait mieux mais aurais aussi espérer un soutien des collègues et du  » boss  » entre guillemets celui là car on dirait qu’il a un boulot de mac !!!!ça me dégoûté cette attitude et je te félicite pour ton courage car tu y es retournée aujourd’hui …..mais boulot oblige !!
    Des jours heureux se préparent pour toi maintenant alors pense à Demain !!
    A très vite

  2. Coucou ptite belle soeur,

    Ah ben ça m’a mis une sacré boule au ventre cette histoire!
    En quoi une situation comme celle-ci peut être amusante???? Aucune idée! Je n’arrive même pas à me mettre à la place de ces crétins – pour être polie – qui ont dû te faire une peur plus que bleue. Et en effet, tu as eu un sacré culot pour y retourner, je ne l’aurais pas fait. Tu travailles avec des hommes; si tu ne te sens pas en sécurité dans ton travail, tu n’as rien à y faire. Heureusement, cet endroit n’est que temporaire.
    Décidément, vivement que tu trouves un endroit dans lequel tu puisses t’épanouir, tu le mérites.
    Je t’envoie plein de bisous de réconfort. Et envoie balader tous ceux qui diront le contraire de ce que tu ressens.

    • Merci beaucoup pour ton petit message, ça me fait chaud au coeur. Je suis retournée à mon travail car je ne souhaite pas fuir devant ce genre de situation où éviter un lieu parce qu’il y a des cons dedans, je trouve cela injuste. Mais au final je n’y suis pas bien et je suis contente que cela se termine ce soir.Certains de mes collègues ne sont pas méchants mais juste idiots, je crois qu’ils ne se rendent pas compte de leur connerie.
      Vivement le nouveau départ de l’autre côté de la Manche :)
      Bisous à toi <3

  3. Je pense que tu as très bien réagi. Je pense que je n’aurais pas eu ta patience. J’aurais réglé le problème avec un bon coup de genou bien placé.

  4. Cc ma belle ! Tout cela n’a rien de drole, Effectivement ! Tu as été courageuse ! Il faudrait peut être en venir au menace pour calmer ces abrutis ! Facile à dire mais en situation .. En tout cas tes amies ont raison c’est bientôt fini 😉 tu es maligne comme un renard ! Tu sauras te sortir de ces situations la tête haute ! Courage <3

    • Merci pour ton message et désolée pour le retard de ma réponse. Je suis très touchée par ce que tu dis et oui j’essaye toujours de me sortir de sales situations avec comme tu Le dis « la tête haute ». J’espère juste que ce genre d’incident ne se reproduira plus même si j’en doute beaucoup ! Des bisous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *