Category Archives: Nature et voyages

Mais où est donc Lady Pastelle ?

20180510_143028

Un mois sans rien poster sur le blog, je crois que j’ai battu mon record ! J’ai complètement disparu ces dernières semaines car j’étais vraiment très occupée à courir dans tous les sens. Mon blog est vraiment une passion, un loisir que j’apprécie énormément, mais il m’arrive parfois de disparaitre pour profiter un maximum des moments entre ami(e)s ou en famille. Au tout début de mon blog, j’avais tendance à tout faire en fonction de lui, aujourd’hui j’ai compris que pour moi, le plus important, c’est d’être avant tout présente pour ceux et celles que j’aime et surtout ne pas me mettre une pression dont je n’ai vraiment pas besoin. En plus, pour ceux qui me suivent sur Facebook, mon blog a été piraté et il est en train d’être sauvegardé par mon amoureux. N’empêche que j’avais envie de vous faire un petit article ( voir deux), sur ce qui m’est arrivé et pourquoi je n’étais absolument pas présente ces derniers jours.

Pour faire court, je suis rentrée en France avec ma voiture, ma harpe sur les sièges arrières, chachon à mes côtés pour jouer à un  mariage. Une chouette mini-aventure où nous somme passés par Canterbury, une ville que j’avais énormément apprécié étant gamine. Puis de Reims, je suis partie avec mon papa en Loire Atlantique, puis je suis retournée à Reims, puis retour à Lincoln toujours avec mon papa (chachon était déjà rentré). Dans cet article, je me suis arrêtée à mon retour par bateau, mais j’en ferai à autre, plus petit, sur le mini séjour de mon papa à Lincoln !

Pause à Canterbury

Départ le matin à 8h (c’est loin Lincoln). Nous avons roulé (enfin surtout moi parce que chachon ne conduit pas) pendant 4h jusqu’à Canterbury, cette ville si charmante jumelée avec ma bonne vieille ville de Reims. C’était simple, c’était tout droit tout le temps, on ne peut pas faire mieux ! J’ai beaucoup aimé retourner dans cette ville, car j’y étais allée avec l’école quand j’avais 13 ans et j’en garde de bons souvenirs. Le petit truc  amusant, c’est que j’avais offert une tasse en terre cuite à mon papa, qu’il avait fini par casser (alors que c’était sa préférée, il la trimballait partout) et j’ai retrouvé quasiment la même 16 ans plus tard, dans la même boutique ! Nous sommes allés nous ballader le long de la rivière, il y a un parc géant absolument magnifique en plein coeur de la ville, on se serait cru à la campagne ! Sinon, on a mangé dans un café super sympa, vegan, le vegbox cafe. Je vous conseille leurs salad bowls qui sont à tomber, surtout le pesto de tomates séchées ! Je me suis permise de prendre deux petites photos de leur site car mon portable n’avait plus assez de batterie pour prendre des photos. En parlant de photos, je vous laisse admirer chachon en mode beau gosse avec ses lunettes de soleil ! Nous avons ensuite pris le bâteau de Douvres à 18h, arrivée à Reims vers minuit.


20180510_135805

Sans titre-1

20180510_143028 Lire la suite

3 restos où manger vegan à Berlin

IMG_8635

Au mois de février, avec chachon, nous sommes partis visiter la ville de Berlin. J’ai mis un peu de temps pour faire cet article, mais il n’est jamais trop tard n’est ce pas ? Tous les ans, nous avons pris la décision d’essayer de voyager dans 2 à 3 capitales d’Europe selon nos moyens et notre temps libre. Je n’étais jamais allée en Allemagne auparavant, ce fut donc pour moi une toute nouvelle découverte ! La ville de Berlin, je l’avoue, n’est pas très jolie, du moins à mon goût, mais par contre il y a une multitude de choses à faire et à visiter ! En 4 jours, nous n’avons fait qu’un vague tour de la ville et de sa richesse, mais aussi, nous avons pu profiter de ses restaurants vegans et de ces boutiques bio que l’on trouve dans tous les coins de rue ! Berlin est réputée pour regorger d’endroits végétariens et vegans et c’est de cela que je vais vous parler dans cet article.

Je vais donc vous présenter 3 restaurants où j’ai pu manger : un café, un restaurant « cru » et un fast food. Le choix fut très difficile car bien que j’aurais aimé tous les essayer (et il y en a des dizaines), je me suis arrêtée sur les endroits un peu plus « familiaux », et pas trop « posh ». Disons que je suis plus ambiance café que restaurant 4 étoiles. Et puis j’avais une envie terrible de manger un kebab vegan, moi qui n’en avais jamais eu l’occasion avant ! Dans l’ensemble j’en suis plutôt contente, bien que nous ayons eu une mauvaise surprise dans le dernier. J’ai surtout constaté à quel point les allemands maitrisent les plats vegans et sont en avance sur nous, bien plus que là où j’ai pu déjeuner en Angleterre ou même en France. Loin de là l’envie de critiquer ou de rabaisser les autres pays, mais on sent qu’ils sont plus habitués à cette idée et qu’ils ont eu le temps de faire de la recherche ! L’accès aux produits spécifiques comme les similis est aussi bien plus facile là bas ce qui doit sûrement beaucoup aider. Bref, je laisse place à ma petite présentation et j’espère qu’elle vous sera utile si vous décidez un jour de passer par cette ville géniale !

Le Numéro 1 champion : Valladares feinkost

Mon préféré durant notre voyage, ce fut celui ci. Nous y sommes allés pour prendre un brunch et nous nous sommes tellement régalés que nous y sommes retournés un soir pour notre diner. Un menu gigantesque avec beaucoup de choix, un lieu super cosy tout en bois et un service adorable qui nous a gentiment traduit le menu en anglais (parce que mes restes d’allemand ne sont pas fameux). Pour le petit déjeuner, j’y  ai dégusté un délicieux croissant avec de la confiture, un muesli croustillant avec des fruits tandis que chachon s’est laissé tenter par une omelette avec du fromage et une petite salade. Le jus d’orange était excellent, frais et désaltérant comme il se doit.

Pour notre diner, j’ai fait ma gourmande en prenant une assiette kebab sans pain avec des frites et de la mayo à l’ail et au concombre. Moi qui ne suis pas une gigantesque fan de seitan, j’ai été absolument conquise par celui ci. Moelleux à l’intérieur, croustillant à l’extérieur, un pur délice ! Sans parler de la mayo très réussie ! Chachon avait pris un hamburger aux champignons avec du fromage et des frites « curly ». Malheureusement, pas de place pour un dessert si ce n’est  des cookies dont un nous a été offert par la maison car il était cassé. Bref, si vous passez par Berlin, cet endroit EST le lieu où vous arrêter !!

IMG_8635

IMG_8623

IMG_8634 Lire la suite

La Végé Table, Restaurant d’alternatives à Reims

img_6771

Pendant mes vacances et lors de notre retour dans cette bonne vieille ville de Reims, les parents de chachon nous ont invité au restaurant pour son anniversaire. Depuis des années, je déprimais un peu à l’idée d’aller au restaurant en rentrant chez moi et de devoir demander à chaque fois un plat sans produits animaux qui, la plus part du temps, se finissait en salade de crudités. Alors quand j’ai su qu’un restaurant végétalien avait ouvert ses portes dans MA ville, vous pensez bien que je ne pouvais pas rater l’occasion d’y mettre les pieds.

Ce petit restaurant du nom de la Végé Table, situé sous une galerie passante est vraiment très chouette, rien que de l’extérieur, je trouve l’esthétique simple, colorée et très avenante. Toutes les tables se trouvent au premier étage et la cuisine, ouverte, au rez de chaussée. C’est Séverine Laurent, que j’avais déjà croisée sur un stand de défense des animaux qui se trouvait aux fourneaux et Rémi Leroux, le gérant qui nous a gentiment installé à notre table. Il nous a expliqué que tous les produits étaient bio, de saison et de la région, que le restaurant se fournissait en énergie renouvelable et qu’à chaque service, ils ne cuisinaient et ne servaient que pour 20 personnes pour éviter le gâchis. Une belle initiative qui donne encore plus envie d’y déjeuner et de les encourager dans cette démarche qui pourrait en influencer plus d’un.

Au menu unique, une omelette sans oeufs agrémentée d’une petite salade fraiche, un gratin de pommes de terre au lait de coco, des beignets de betterave et en dessert, une brioche roulée à la cannelle. J’ai beaucoup aimé le côté « familiale » du service dans le sens où on dépose un plat sur la table et nous devons nous servir nous même, je trouve cela plus convivial et chaleureux. Au niveau de la cuisine, c’était une cuisine simple, fraiche et avec du goût, même si je n’aurais pas dit non à un petit accompagnement comme une salade avec mon gratin de pomme de terre. Je suis en tout les cas très contente de la venue d’un restaurant comme celui ci dans ma ville et je remercie Rémi et Séverine de me donner maintenant, ainsi qu’à tous les végétalien de la région, un endroit pour déjeuner avec mes ami(e)s et ma famille. Je vous invite vivement a vous y restaurer si vous passer par Reims et vous conseille, par contre, de réserver à l’avance car les places sont vite prises !

img_6771

sans-titre-1

img_6704

img_6702 Lire la suite

Amsterdam, la jolie ville aux vélos

Me voici donc de retour dans notre très chère ville de Lincoln après un court séjour aux Pays-Bas dans la jolie capitale d’Amsterdam. J’avais envie de faire des chouettes photos de paysages, des canaux, de verdure et pour une fois, ne pas me focaliser uniquement sur ce que j’allais pouvoir trouver de vegan et ne pas planifier toutes mes journées pour acheter LE gâteau, LES ingrédients que l’on peut acheter là bas, ou encore trouver LE resto végan où j’allais pouvoir m’arrêter. Bien sûr, je vous parle d’un endroit en particulier où j’ai déjeuné avec Chachon, « Vegabond » et  que j’ai beaucoup aimé, mais j’avais aussi envie de faire une pause avec le côté « recette » et « nourriture »de mon blog. Enfin bref, j’espère vous faire voyager un peu à travers mon article que j’ai découpé en 3 parties. Bonne lecture les ami(e)s !

1) Balade dans la ville

Amsterdam, c’est la ville des vélos. On me l’avait dit, je le savais, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il y en ait autant. Il y en a absolument partout, partout, partout ! Le vélo c’est le numéro 1 de cette ville. Au début, quand j’ai enfourché le mien, je n’étais pas super à l’aise, surtout que pour freiner, il faut pédaler… à l’envers. Une nouveauté qui pour ma part, m’a un peu rebuté, moi qui ai l’habitude des freins de mon vieux vélo lorsque je vais au travail. Mais on s’y fait vite et c’était plutôt cool au final de pédaler parmi tous ces cyclistes, on a l’impression de faire un peu parti de leur communauté. À chaque fois, nous avons abandonné nos vélos à la sortie du Parc de Vondelpark (qui au passage est très beau) avant de rentrer dans le centre ville car la circulation y est un peu folle, même en tant que piétons.

La ville est très belle, très verdoyante et c’est très agréable de se balader le long des canaux ou dans les quartiers un peu plus à l’écart du centre même. On y trouve des péniches colorées et des petits magasins qui ne payent pas de mine mais qui regorgent de jolies choses.

sans-titre-1

img_3694 Lire la suite