Tag Archives: aïoli

Kebab de seitan, pain maison et aïoli

IMG_9261

Dans mon article précédent, je vous ai parlé de kebab de seitan que j’avais pu déguster dans cette chouette ville qu’est Berlin. J’ai tellement aimé ce que j’ai pu y goûter que j’ai eu envie de le reproduire à ma manière ! Pour mon premier essai, j’ai voulu me lancer directement dans la cuisine où je travaille, avec, je l’avoue, la crainte de me planter complètement, mais j’aime bien les challenges ! Heureusement pour moi, l’expérience ne s’est pas trop mal fini et je n’ai eu aucune complainte mais de très bons retours !

Parlons bien, parlons Seitan. Le seitan, c’est une chose que je commence vraiment tout juste à apprécier et à maitriser. Je me souviens encore de ma première fois où j’ai mélangé cette farine de gluten toute collante à de l’eau et que je ne savais pas du tout si je m’y prenais bien ou pas. Je m’étais retrouvée avec un morceaux de gluten tout dur et absolument immangeable. J’avoue la première fois n’est pas évidente ! La première chose à savoir c’est que déjà, la farine de gluten, comme toute farine, ça n’a pas vraiment de goût. Il faut donc apporter des saveurs à votre mélange. C’est pourquoi on ajoute pas mal d’épices et d’herbes à la farine à laquelle on incorpore ensuite un bouillon de légume pour obtenir une sorte de pâte. On peut ajouter d’autres ingrédients au bouillon comme ici, la sauce soja et la fumée liquide (si vous n’en avez pas ce n’est pas bien grave). Ce qu’il faut, c’est que votre pâte ne colle pas trop et surtout éviter de la travailler longtemps, sinon vous finirez par avoir une texture dure, que moi, je n’aime pas spécialement. Quand vous avez réussi à obtenir une boule de pâte qui ne colle pas vous pouvez la cuire de deux manières différentes : soit dans un bouillon ou de l’eau bouillante, soit à la vapeur. Pour ma part j’utilise la vapeur, je trouve ça plus simple. J’enferme mon seitan dans du papier film en le fermant bien, un peu comme une saucisse et je le fais cuire pendant 40 minutes à la vapeur. Pour cette recette, j’ai ensuite fait une marinade à base d’huile, d’épices et d’herbes. J’ai coupé mon seitan assez finement (pas plus de 4 mm) et je l’ai fait revenir à la poêle après l’avoir trempé dans la marinade pour lui donner une texture croustillante. Vous pouvez aussi le faire cuire au four si vous préférez.

Au niveau des quantités, j’en ai fait 5 kg au travail. J’ai réduit ici à 400 g. Sachez que si vous en avez trop, vous pouvez toujours le congeler et le réutiliser plus tard. J’ai accompagné ce kebab de frites de pommes de terre, de mayonnaise à l’ail, de tomates, concombres, laitue et oignon rouge et enfin, de pain fait maison par mon collègue Danny (je vous file aussi la recette pour les motivés). Si vous n’avez pas le courage de faire le pain, des pains pita feront très bien l’affaire, voir même des tortillas de blé ! Dernière petite chose, cet article est absolument gigantesque mais ne vous découragez pas devant sa longueur car j’y décris juste chaque étape pour faire votre pain, votre seitan et votre mayonnaise ! Je vous rassure cette recette n’a rien de difficile !

IMG_9266

IMG_9261 Lire la suite

Falafels de betteraves, carottes et sauce aïoli

IMG_8363

Me revoici, me revoilà ! Je vous avais manqué ? Il s’en passe des choses dans ma petite vie en ce moment ! Pour vous tenir informé voici un résumé rapide. Depuis le mois de janvier, je bosse dans un café universitaire. Rien de bien merveilleux comme travail mais heureusement avec des gens sympas et un lieu magnifique situé près d’un joli lac, en plein milieu d’un beau parc avec de belles fleurs et de grands arbres. Ce n’est qu’un travail temporaire car je remplace quelqu’un qui ne tardera pas à revenir.

La semaine dernière, j’ai passé un entretien, qui dans l’ensemble s’est plutôt bien passé, pour devenir assistante en cuisine là où travaille chachon (c’est aussi d’ailleurs la raison pour laquelle je n’étais pas présente sur le blog). L’avantage de ce travail étant bien sûr ma passion pour la cuisine mais aussi le fait que j’admire beaucoup le travail du cuisinier, Daniel, avec qui je parle de temps en temps et qui m’apprendrait surement une tonne de choses si j’étais prise. Le truc, c’est que je dois tout d’abord faire mes preuves jeudi lors d’une journée d’essai. Je ne me fais pas d’illusions, car je sais que même si le courant passe très bien avec le cuisinier et qu’il est très interessé par mon côté vegan, je ne suis pas une pro et je sais que dans les autres candidats, il y en a qui ont bien plus d’expérience que moi. Mais je compte sur ma passion, mon envie de réussir, et notre bonne entente pour y arriver ! Et si je ne l’ai pas, pas de regrets, j’aurai fait ce que j’ai pu !

Bref, pour en revenir à nos moutons, ces falafels à la betterave et carottes m’ont été inspirés par Daniel qui m’a même donné sa propre recette. Lui les avait accompagnés d’un baba ganoush tandis que j’ai décidé de les accompagner d’une sauce aïoli (mayonnaise à l’ail) faite maison. Pour lui, de la betterave et du persil, pour moi de la coriandre fraiche et en petit plus, de la carotte. Une recette pas trop compliquée mais qui gustativement vous ravira à souhait ! Sur ce, je vous souhaite un très bon appétit !

Sans titre-1

IMG_8351

IMG_8363 Lire la suite