Tag Archives: noisette

Cupcakes d’Halloween à la citrouille, noisette et sirop d’érable

blog

Quand j’étais petite, j’étais complétement obsédée par les sorcières. Je me souviens très bien du moment où cette obsession a commencé. C’était en dernière année de maternelle, nous étions allés en classe découverte à Villers-Allerand dans la Montagne de Reims. Un après-midi, nous avions fait une chasse au trésor dans la forêt où rôdait une sorcière. La maitresse nous avait dit qu’elle se cachait et qu’il ne fallait surtout pas chanter tout haut « Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière » ou sinon, elle nous emporterait avec elle. Après cela, les sorcières ont commencé à me hanter. Je rêvais d’en devenir une, de fabriquer des potions, de jeter des sorts. J’ai lu plein d’histoires à leur sujet, dans des contes (dont celui du placard aux balais d’où vient la fameuse phrase qu’il ne faut pas chanter), dans des livres, sur internet. Je les ai dessinées encore, encore et encore. Les mythes et légendes qui les entourent me fascinent et c’est pourquoi j’avais envie de faire un article un peu particulier en cette période d’Halloween.

Halloween est une fête très importante dans les pays celtes comme l’Irlande où j’ai pu y participer 3 années de suite. Elle tire ses origines d’une fête appellée Samain, qui symbolisait la fin de l’année. Ce jour qui n’appartenait ni à l’année présente, ni à l’année suivante était un jour consacré à accueillir les défunts, une sorte de passerelle entre le monde des morts et le monde des vivants.

J’ai pris énormément de plaisir à faire ce post, à décorer ma citrouille, à me « déguiser », à prendre des photos en pleine forêt par une belle journée d’automne. Tout cela avec l’aide de Chachon, bien sûr, sans qui je ne pourrais pas faire de si jolies photos (et qui a creusé la citrouille à la cuillère, on peut l’applaudir pour ça). À la clé de cet article, une recette de cupcakes à la citrouille et aux noisettes, une des meilleures que j’ai faite. Le tout, décoré de graines de citrouilles grillées à la cannelle et au sirop d’érable ! Je suis sûre qu’elle vous envoûtera (et promis je n’y ai jeté aucun sort ) !

halloween2 Lire la suite

Tartelette de betterave, pomme et fromage de noisette

IMG_9094

Quand j’étais petite, les betteraves et moi, nous n’étions pas copines du tout. J’évitais de les prendre à la cantine, ou les repoussais au coin de mon assiette en grimaçant. C’est au lycée que j’ai appris à les aimer et d’ailleurs où j’ai appris à aimer pas mal d’aliments. La seule cause étant qu’en sortant des cours du matin je mourais de faim et très souvent il ne restait pas forcément mon entrée préférée à la cantine. Pas le choix, je me suis mise au betteraves. C’est très amusant de voir à quel point nos goûts peuvent changer aussi en grandissant car aujourd’hui, les betteraves et moi on s’entend plutôt bien. Je fais bien car elles sont très bénéfiques pour la santé comme la majorité des fruits et légumes qui nous entourent. Elles sont riches en fer, en fibre, et elles ont la propriété d’être détoxiquantes grâce à la bétacyanine qui permet d’éliminer les toxines mauvaises pour l’organisme.

Ici, je me suis inspirée d’une recette que maman faisait lorsque j’étais encore végétarienne. J’en tire deux nouvelles recettes. Je vous en propose une aujourd’hui et une autre dans les jours qui viennent (dont les ingrédients sont quasiment les mêmes). Ma mère faisait souvent une salade de betterave composée de salade verte et de fêta à laquelle j’aimais ajouter des morceaux de pommes. Aujourd’hui, étant vegan et donc ne mangeant plus de fromage, j’ai du adapter cette recette.

Si vous avez la flemme de faire votre fromage de noisette, vous pouvez tout simplement le remplacer par un fromage à tartiner vegan que l’on trouve en magasin bio ou même maintenant à carrefour ! (oui oui j’en ai vu hier). Je suggère plus un fromage au basilic pour cette recette.

IMG_9089

IMG_9094

IMG_9101

IMG_9097

Ingrédients

Fromage de noisette (à préparer 5h avant minimum ou la veille)

– 125 g de noisette

– 4 cuillères à soupe de crème de soja

– sel, poivre, basilic

Tartelette: (pour 4)

– 1 pâte feuilletée (sans beurre biensûr)

– Fromage à tartiner (ou le fromage de noisette)

– 250g de betteraves cuites

– 1 pommes

– Graines de courges

– 1 poignée de roquette

– Vinaigre balsamique, huile, sel, poivre

Le fromage de noisette

1) La veille faites tremper vos noisettes dans de l’eau (ou au minimum 5h avant)

2) À l’aide d’un robot à soupe (ou blender, ou mixer) mixez vos noisettes jusqu’à l’obtention d’une pâte. Vous pouvez ajouter directement la crème de soja pour aider au mixage.

3) Ajoutez le basilic (frais ou sec), salez, poivrez à votre convenance.

Les tartelettes

1) Coupez votre pâte feuilletée en 4 et formez 4 boules égales. À l’aide d’une rouleau à pâtisserie, étalez vos pâtes en rond.

2) Etalez le fromage de noisette, puis disposez vos betteraves et votre pomme tranchée. Ajoutez les graines de courges, un filet d’huile d’olive, salez, poivrez et enfournez pour 20 minutes.

3) Préparez votre vinaigrette en mélangeant 2 cas d’huile et 1cas de vinaigre balsamique (+sel et poivre) .

4) À la sortie du four, ajoutez quelques feuilles de roquette sur les tartelettes et versez un filet de vinaigrette sur chacune d’entre elles. C’est prêt !

Muffins au pesto d’oseille, noisettes et pignons de pin

IMG_8927

Me voici de retour en France et quel temps magnifique ! Je suis ravie de pouvoir profiter un peu de ce beau soleil  et de cette douce chaleur avant de repartir à l’aventure dimanche (animatrice en colo ça c’est de l’aventure ! ).

La recette que je vous propose aujourd’hui est une succession de coïncidences. Je m’explique. Hier ma chère maman m’a demandé si j’aimais la soupe d’oseille car elle en avait plein son jardin. Elle préférait que ce soit nous qui en profitions plutôt que  les petits escargots qui avaient l’air de s’en délecter (et je ne les blâme pas pour ça, ils ont bien raison). Au même instant sur la table de la cuisine j’ai vu un pot de pesto qu’elle avait sorti pour accompagner ses pâtes (sans moi car il y a du parmesan dedans, non mais quelle idée ! ). Je commence à ranger un peu mes affaires et je tombe sur mes moules en papier à muffin. Petit déclic dans ma tête et bim ! Et pourquoi ne pas faire des muffins au pesto d’oseille. L’idée des pignons de pins est venu en faisant mon pesto.

Le résultat est vraiment moelleux et léger. Accompagné d’une petite salade de carotte et de roquette, cela forme un chouette petit plat pour les journées ensoleillées.

Bonne journée (ou soirée) les amis !

IMG_8934

IMG_8939

IMG_8944

IMG_8927

Ingrédients : (pour 6-7muffins)

Muffin :

–  200 g de farine

–  200 ml de lait de soja

–  50 g de fécule de maïs

–  50 g de poudre de noisette

–  30 ml d’huile de noisette

– 5 cas de crème de soja

Pesto d’oseille :

– 30 g d’oseille (sans les tiges du milieu)

– 40 g de pignon de pin

– 1 gousse d’ail

– 30 ml d’huile d’olive

1) Mixez les pignons de pins, puis ajoutez l’oseille, la gousse d’ail hachée et l’huile.

2) Dans un saladier mélangez la poudre de noisette, la maïzena et la farine. Ajoutez le pesto d’oseille.

3) Ajoutez la crème de soja, l’huile de noisette et le lait. Mixez délicatement.

4) Déposez la pâte dans des moules à muffins et enfournez pendant 20 minutes à 180°C.

Tarte Poire-noisettes et gelée de coing

IMG_4891

C’est fou ce que les magasins m’inspirent. A la base je ne voulais absolument pas faire cette recette mais en me dirigeant à droite à gauche entre les rayons j’ai eu quelques étincelles d’idées. C’est surtout la vue d’un pot de gelée de pomme et un pot de gelée de coing qui m’a fait changer d’avis.

Le coing est un de mes fruits favoris. Ok, il est absolument immangeable cru (n’essayez pas, ce n’est vraiment pas plaisant), mais cuit, je trouve qu’il a un petit goût de miel empli de douceur. D’ailleurs, les coings sont cultivés depuis la grèce antique et étaient servis avec du miel. J’ai la chance d’avoir des parents qui ont un très joli jardin rempli d’arbres fruitiers dont un cognassier. Ces fruits qui ont la forme d’une grosse poire et qui sont recouvert d’un duvet tout doux, embaument l’air dès que l’on s’en approchent. C’est très agréable en Automne. Maman en fait de la gelée mais aussi des pâtes de fruits. Marié à la poire c’est un vrai délice !

Je ne voulais pas utiliser de la poudre d’amande pour ma tarte car malgré que les poires soient délicieuses avec une frangipane, j’avais envie de changer un peu, et c’est pourquoi j’ai préféré utiliser la noisette.

IMG_4891

IMG_4892

IMG_4893

IMG_4895

IMG_4898

IMG_4912

IMG_4917

IMG_4937

IMG_4946

Ingrédients :

Pâte à tarte :

– 225 g de farine

– 2 cuillères à soupe bombée de maïzena

– 50 g de sucre glace

– 100 g de margarine

– 2 cuillères à soupe de noisettes en poudre

garniture:

– 3 grosses belles poires comices

– 250 ml de crème de soja

– 3 grosses cuillères à soupe de maïzena

– 100 g de poudre de noisette

– 100 g de sucre cassonade

– Vanille en poudre (facultatif)

– Pralin (facultatif)

– Gelée de coing

Si vous souhaitez accompagner votre tarte d’une crème, j’ai fouetté au batteur 125g de soja soyeux, 100 ml de crème de soja,  une  cuillère à soupe de sucre glace et 1/3 de cuillère à café de vanille en poudre.

 1) Dans un saladier, mélangez la farine, la maïzena, la poudre de noisette (les deux cuillères à soupe) et le sucre glace . Ajoutez la margarine. Emiettez du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sableuse puis ajoutez le lait de soja. Mélangez jusqu’à obtenir une boule de pâte non collante.

2) Etalez votre pâte au roulez à pâtisserie sur une feuille de papier sulfurisé puis placez là dans un moule. Réservez au frais pendant environ 20 minutes.

3) Pendant ce temps dans un récipient, mélangez la poudre de noisette, le sucre cassonade, une pincée de vanille en poudre, la maïzena. Ajoutez la crème de soja et fouettez. Placez au frais le temps de coupez vos poires en tranches fines. (j’ai gardé la peau des poires)

4) Piquez votre pâte à tarte et placez là 5 minutes à four chaud (180°C). Retirez-la du four, badigeonnez le fond de deux grosses cuillères à soupe de gelée de coing. Versez la « frangipane » de noisette, puis placez vos lamelles de poires.

5) Dispersez deux cuillères à café de gelée sur vos poires ,saupoudrez d’un sachet de sucre vanillé, de pralin et enfournez pendant 25 minutes.

6) Vous pouvez la manger tiède accompagnée d’une crème.