Tag Archives: noix de cajou

Cashewcake à la fraise et citron vert

IMG_9790

Presque une semaine sans donner de nouvelles, serais-je en train de vous laisser tomber ? Que nenni les ami(e)s, j’ai « subi » une coupure d’internet qui m’a empêché de partager mes petits plats de ce week-end ! Mais je reviens en force avec cette recette fort goûteuse de cashewcake (ou cheesecake vegan comme certains l’appellent).

Vendredi soir, en sortant de mon travail, je me suis retrouvée face à une grosse quantité de noix de cajou déjà mises à tremper auparavant et que l’on ne pouvait pas laisser dans les frigos pendant tout le week-end. Je me suis donc portée volontaire pour les prendre, surtout que les noix de cajou, ce n’est pas donné ! Chanceuse comme j’étais, je me suis dit que j’allais enfin pouvoir me lancer dans un énorme cashewcake, recette que je n’avais pas refaite depuis mon anniversaire dû au coût de ces fameuses noix de cajou. J’estime qu’en certaines occasions, je peux me permettre de dépenser un peu plus de sous dans la confection de mes pâtisseries.

Je vous avais déjà dit que je n’aimais pas l’appellation de « cheesecake » vegan, car je ne trouve pas que la texture ni le goût soit celui d’un cheesecake (bien que la texture soit très crémeuse), c’est pourquoi j’ai préféré lui donner le nom de cashewcake qui, je trouve, lui va comme un gant ! Une base de biscuits écrasés avec de l’huile de coco pour commencer, une crème composée de fraise, de noix de cajou, d’un peu de sucre et d’huile de coco, et rebelote, sauf qu’à la place des fraises, un peu de jus et zestes de citron vert ! Facile non?

Sans titre-2

IMG_9727

IMG_9765 Lire la suite

Rillettes végétales aux cèpes et pruneaux

Sans titre-1

Ceci est ma première tentative de rillettes végétales, et j’avoue, j’en suis très satisfaite. Cela faisait un petit moment que j’avais envie de les tenter, mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de me pencher dessus. Pourtant j’en ai vu passer sous mes yeux des jolies recettes de pâtés, rillettes, faux-gras et terrines végétales sur les blogs de mes consoeurs et confrères végan(e)s! Et puis il a fallut que la période de Noël arrive pour que je me lance enfin.

Bien que je n’innove pas en matière de rillettes ou pâté végétal, Je n’ai suivi aucune recette pour les faire, j’ai juste suivi mon instinct en me disant que dans tous les cas de figure cela ne pourrait qu’être bon. Je ne voulais pas utiliser trop d’ingrédients alors je me suis contentée d’utiliser ce que j’avais sous la main. La base de cette recette est une crème de noix de cajou, celles-ci étant trempées tout d’abord dans l’eau puis réduites en purée, associée à des lentilles cuites. J’avais déjà fait une terrine cuite au four ou « lentil loaf » à base de lentilles et que j’avais beaucoup apprécié (chachon aussi d’ailleurs), mais je n’ai jamais partagé la recette sur ce blog. Je me rattrape donc avec ces rillettes, en espérant qu’elles vous plairont!

Une petite saveur de fêtes avec le goût très parfumé des cèpes et une légère touche de sucré avec quelques pruneaux moelleux. Ces rillettes sont absolument délicieuses étalées sur du pain de mie chaud, des crackers, du pain croustillant, en apéritif ou en entrée. Il ne reste plus qu’à vous de choisir leur accompagnement !

Sans titre-1

IMG_6222 Lire la suite

Cashewcake aux poires et pépites de chocolat

IMG_9457

Le voici, mon gâteau d’anniversaire !!  En faisant ce dessert, j’ai voulu en tout premier lieu me faire plaisir à moi. Je ne suis pas une grande fan de gros gâteaux plein de crème ni de ceux type bavarois avec une mousse. Moi, ce que je préfère, ce sont les tartes aux fruits et les cheesecakes. Mais le cheesecake n’existe plus à mes yeux depuis que je suis devenue vegan et jamais je n’ai réussi à retrouver ce goût et cette texture que j’aimais tant.

Ce dessert je l’ai appelé un Cashewcake et non un cheesecake car pour moi ce n’en est pas un, et puis j’aime bien cette appellation ! J’ai enfin tenté l’expérience des noix de cajou comme base de crème qui me faisait de l’œil depuis un moment et, comme je n’étais pas certaine du résultat, j’avoue que j’ai eu un peu peur de le louper. Grand soulagement lorsque j’ai constaté qu’il se démoulait facilement et que sa forme était jolie. Niveau texture, je suis vraiment surprise ! La texture de la crème de cajou se rapproche beaucoup plus d’un cheesecake cuit à base de fromage que lorsque j’utilise du tofu soyeux.

Je l’ai fait aux poires, avec une base de spéculoos et j’y ai ajouté, bien sûr, un peu de mon péché mignon qui est le chocolat. Poire, chocolat et spéculoos, 3 goûts que j’apprécie plus que tout ! Bref, je me suis fait plaisir, et ça valait le coup !

gâteau d'anniv

IMG_9475

Sans titre-1

IMG_9606 Lire la suite

Carrot cake à la fleur d’oranger

IMG_5284

J’ai découvert le carrot cake en Irlande et dès ce jour où j’ai mangé ma première bouchée, j’en suis complètement tombée amoureuse. Je ne suis pourtant pas très gâteaux, ma préférence allant le plus souvent vers les tartes ou les crumbles, mais je dois avouer que celui ci m’a absolument envoûté. Le glaçage fondant, le cake un peu humide et croquant grâce aux noix… je ne peux lui résister.

J’en ai cuisiné pas mal, mais je n’avais jamais tenté une recette végétalienne car j’avais peur de rater le glaçage. Or, depuis que j’ai fait cette tartinade aux noix de cajou, quelques petites idées ont germé dans mon esprit. La texture de ma tartinade se rapprochait beaucoup de la texture du cream cheese que l’on utilise parfois pour les glaçages de carrot cake. J’ai réalisé plus tard que je ne suis pas la première qui y a pensé (flûte !). Mais le glaçage dans cette recette reste tout de même mon invention.

J’ai décidé de faire un carrot cake un peu différent de d’habitude en optant pour d’autres méthodes. Je cuis d’abord mon carrot cake puis je l’imbibe d’un sirop à la fleur d’oranger alors qu’il est encore chaud et enfin je le recouvre de glaçage.

La fleur d’oranger j’y suis très sensible. Lorsque j’y ai goûté pour la première fois en étant plus jeune, j’ai eu une impression de « déjà vu », une sensation familière comme si je connaissais déjà ce goût, cette odeur. Elle avait une connotation apaisante, agréable. Je ne sais pas si cela est dû au fait que je suis née en Jordanie et que j’y ai vécu quasiment deux ans. N’empêche que j’aime beaucoup l’utiliser, et l’intégrer dans un gâteau que j’aime tant ne pouvait être pour moi qu’une réussite.

PS : Il convient de préparer ce gâteau la veille de la dégustation, et n’oubliez pas que pour votre glaçage, vous devez plongez vos noix de cajou 6 à 7h avant de pouvoir les mixer.

IMG_5284

IMG_5279

IMG_5280

IMG_5294

IMG_5292

IMG_5306

Ingrédients :

Pour le cake :

– 100 g de carottes, râpées finement

– 200 ml de crème de soja

– 10 cl d’huile

– 200 g de farine

– 100 g de sucre cassonade

– 70 g de poudre d’amande

– 1 càc de vinaigre de cidre

– 2 poignées de raisins secs

– 50 g de noix, noisettes, noix de pécans…

– 1 sachet de levure chimique

– 1/2 citron

– 2 cuillère à soupe de pralin (facultatif)

Pour le sirop :

– 50 g de sucre

– 2 cuillères à soupe d’extrait de fleur d’oranger

– 1/2 citron

Pour le glaçage :

– 125 g de noix de cajou

– 1 yaourt velouté de soja

– 80 g de sucre glace

– 50 ml de crème de soja liquide

– 1 cuillère à café de jus de citron

En tout premier lieu, comme je l’ai précisé un peu plus haut, vous devez plonger vos noix de cajou 6 à 8h dans de l’eau pour les ramollir afin de les mixer pour votre glaçage.

1)  Réhydratez vos raisins secs en les recouvrant d’eau chaude et préchauffez votre four à 180°C. Dans un saladier, mélangez le sucre cassonade, la poudre d’amande, les carottes finement hachées et la crème de soja. Ajoutez l’huile, mélangez.

2) Ajoutez le jus de citron, le vinaigre de cidre et la levure chimique, puis versez la farine petit à petit en fouettant bien. Concassez vos noix, puis ajoutez-les à la pâte ainsi que les raisins secs et le pralin.

3) Placez au four environ 30-35 minutes. Sortez votre gâteau du four. Dans une casserole, versez 50 g de sucre, la fleur d’oranger et 5 cl d’eau. Portez à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit fondu.

4) Démoulez votre cake encore chaud et imbibez-le de sirop en le versant délicatement dessus. Laissez le refroidir.

5) Mixez vos noix de cajou, ajoutez le yaourt et la crème de soja, le jus de citron et enfin le sucre glace. Décorez votre gâteau froid avec le glaçage en l’étalant à la cuillère. Vous pouvez le décorer avec des amandes, noix, sucre doré puis placez-le au frigo le temps que le glaçage soit bien froid (minimum 3h, une nuit étant le parfait temps de repos).