Tag Archives: riz

Riz au lait de coco, au coulis de mangue et à la cardamome

Mon retour en Angleterre s’est fait sous la pluie et depuis 5 jours, il fait gris, frisquet et humide. Quand je pense que je suis partie sous le soleil dimanche, et que samedi j’ai fait une sieste allongée dans l’herbe du jardin de mes parents, ça me déprime un chouïa. À Lincoln il faut le dire, il ne fait pas souvent beau, chaud encore moins. Bon, on est pas au pôle nord non plus mais un petit brin de lumière ne nous ferait pas de mal ni au moral et encore moins à mon taux de vitamine D. En plus, j’ai un petit souci au pied qui m’empêche de marcher donc je reste enfermée à l’appart à regarder la pluie tomber et à donner mes cours de harpe. En un sens ça m’oblige à bosser sur mon conte et mes projets personnels et heureusement pour moi, j’ai une piscine pas loin pour barboter un peu !

J’avais donc envie et besoin de faire quelque chose d’un peu exotique, un truc qui sonne un peu vacances… alors quand j’ai vu ces belles mangues, je n’ai pas pu résister. Quant au riz au lait, j’avais envie d’en faire depuis déjà quelques semaines, mais aucune minute à moi pour me lancer. Je crois que c’est la deuxième fois que j’en fait dans ma vie, et celui-ci était bien plus réussi que mon premier. L’astuce, c’est déjà de blanchir le riz. J’ai choisi du riz arborio que l’on utilise normalement pour le risotto (c’était celui que j’avais dans mon placard). Je l’ai plongé 5 min dans l’eau bouillante avant de l’égoutter. Ensuite, il faut toujours laisser un peu de liquide dans votre riz au lait, car celui-ci continue d’absorber lorsqu’il refroidit. Dernier point, essayer d’avoir 10 fois votre volume de riz en volume liquide, par exemple pour 150 g de riz, on va essayer de s’approcher des 1,5 L de liquide, ici du lait d’amande et de noix de coco. Pour le coulis, rien d’extravagant, j’ai juste mixé ma mangue avec du jus de citron, un peu de sucre et de l’eau !

1000

Sans titre-1 Lire la suite

Wrap de tempeh, kale, carottes et riz complet

IMG_7440

Depuis à peu près deux mois, j’ai, à mon grand regret, abandonné mon salad bar à mon travail. Il était bien trop coûteux et l’idée des salades plaisait moins à mes collègues qui préfèrent manger chaud pendant l’hiver. À la place j’ai proposé une option soupe du jour et sandwich qui a plutôt bien fonctionné. La recette que je vous propose aujourd’hui est l’exemple d’un des wraps vegans que je propose dans mon menu. Je suis vraiment contente du succès qu’a le tempeh sur des personnes non véganes et qui m’en ont dit beaucoup de bien. La plupart ne connaissaient même pas son existence et pour être honnête, avant de devenir végane, je n’en avais jamais mangé. Je l’adore mariné dans une sauce puis revenu à la poêle. À mon travail, on préfère le faire frire pour le rendre encore plus croustillant, mais c’est surtout une histoire de goût et… d’huile.

Ici j’ai fait mon wrap avec des saveurs asiatiques. J’ai fait mariner mon tempeh dans un mélange de sauce soja, de sucre, de gingembre et de miso. Les carottes sont « pickled » c’est à dire marinées dans un mélange chaud de vinaigre blanc, de gingembre et de sucre, et le kale est cuit au four avec du sirop d’érable et de l’huile de sésame. Quant au riz je l’ai juste mélangé à de la sauce soja et des graines de sésames noires. Pour un peu de fraicheur j’y ai ajouté des tranches d’avocats. Je trouve cette recette assez complète au niveau apports nutritionnels et puis pratique à transporter si on doit apporter son repas au boulot.

N’ayez pas peur en voyant la liste des ingrédients car ce sont souvent les mêmes qui reviennent comme la sauce soja, l’huile de sésame et le sirop d’érable. vous pouvez vous passer de l’huile de sésame mais ce serait dommage car elle apporte beaucoup de goût à ce wrap. Vous pouvez l’utiliser aussi pour des styr fry ou même dans des gâteaux. Pareil pour les graines de sésames, elles sont toujours utiles dans les desserts, les salades et même les soupes !

IMG_7440

Sans titre-1 Lire la suite

Wellington farci aux champignons, choux kale, noisettes et amandes

Il y a de cela quelques jours, j’ai travaillé comme serveuse à une soirée un peu gindée, organisée par la prestigieuse école de Riselhome aux abords de Lincoln (oui j’ai enfin trouvé un peu de travail et c’est aussi pour cela que je suis à mon grand regret moins présente sur le blog ces dernier temps). Le plat végétarien qui était servi à cette occasion a particulièrement attiré mon attention (l’apple crumble pie aussi au passage mais bon, là n’est point le sujet…). Il faut dire que d’une, j’avais méchamment les crocs, et de deux, que ça avait l’air extrêmement appétissant. Il s’agissait d’un feuilleté au riz et aux légumes rôtis, accompagné de « gravy », cette délicieuse sauce dont seuls les anglais ont le secret.

Je connaissais déjà ce plat, le fameux wellington qui n’est rien d’autre qu’une farce entourée d’une pâte feuilletée et que j’aime faire le plus souvent lors des fêtes de fin d’année. Je crois que sa toute première origine était un Boeuf en croûte mais il y a énormément d’alternative végétarienne et végétalienne, dont celle que je vous propose aujourd’hui. J’ai confectionné une farce aux champignons, choux kale et riz et je l’ai agrémentée d’une petite saveur noisettes-amandes et de quelques branches de thym et romarin. Un délice ! Et de saison en plus ! La sauce qui l’accompagne est faite à base de granule Bisto que l’on ne trouve malheureusement qu’en Angleterre, mais rien ne vous empêche de faire une petite sauce aux champignons, ou de le déguster nature avec une petite salade !

IMG_4132

IMG_4137 Lire la suite

Galette de riz et tofu au goût de la mer

IMG_9213

Aujourd’hui je me suis tentée à la galette de riz aux algues. C’était une tentative plutôt réussie bien qu’assez ardue (je parle surtout du moment où il faut former les galettes) et assez effrayante (quand j’ai vu l’espèce de purée de riz qui sentait les algues j’ai eu peur oui).

Oulaa! Ca ne vous donne pas envie tout ça hein? Et pourtant je vous promets sur l’honneur que c’était vraiment super bon. Même mes parents qui ne sont pas vegan en ont repris ! C’est pour dire ! Les galettes accompagnées de la petite sauce au tartare d’algues et cornichon, le jus de citron, les petites frites au thym et romarin…tout se mariait vraiment bien. Ok ça n’a pas le goût de poisson (encore que la dernière fois que j’en ai mangé remonte à 7 ans donc je ne me souviens plus très bien), mais le petit goût iodé des algues rappelle carrément la mer.

Bref, je vous laisse vous faire votre propre opinion et n’hésitez surtout pas à me poser des questions !!

Des bisous et bon appétit !

IMG_9213
IMG_9200

IMG_9199

IMG_9206

IMG_9197

Les ingrédients

Pour les galettes (environ 6)

– 90 g de riz rond (j’ai utilisé du riz à dessert)

– 80 g de pomme de terre

– Algues en paillettes (ici laitue de mer)

– 2 cas de farine+ Farine pour paner

– 100 g de tofu

– 1/2 jus de citron

– Chapelure

Pour la sauce

– 3 cas de yaourt de soja

– 2 cac de tartare d’algue

– 2 cornichons coupés finement

– 1 gousse d’ail hachée

– Quelques gouttes de citron

– sel et poivre

En accompagnement:

Frites: Pomme de terre coupées en quartier, romarin, thym, basilic, zeste de citron, huile d’olive, fleur de sel. Je fais revenir mes pommes de terres coupées dans de l’eau bouillante pendant 15 minutes. Puis je les égoutte, je les mélange aux herbes, aux zestes et à l’huile d’olive et je les passe au four pendant 20 minutes à 200°C.

Les légumes: J’ai utilisé une poêlée de légumes déjà prête (bouh honte à moi !)

1) Faites cuire les pommes de terres coupées en cube et le riz jusqu’à ce que celui ci soit « trop » cuit, voir collant (environ 30 minutes). Laissez refroidir.

2) Versez le riz et les pommes de terre dans un mixer, ajoutez le 1/2 jus de citron, 1 cas d’algue en paillette, du sel, du poivre et le tofu. Mixez puis ajoutez 2 cas de farine, mixez à nouveau.

3) Formez des boules avec vos mains (LA tâche ardue). Pour ma part je prend un tas de riz, je le modèle dans la farine, puis je finis de les modeler dans la chapelure mélangée à 3cac d’algues en paillettes, jusqu’à obtenir un petit palet. Placez les au frigo pendant 15-20 minutes.

4) Placez vos palets dans une poêle chaude avec de l’huile d’olive et faites les revenir des deux côtés jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et croustillant. (je conseille qu’un des côtés soit bien cuit avant de le retourner, c’est plus facile)

5) Préparez votre sauce en mélangeant tous les ingrédients (c’est facile non?)

La dose des paillettes d’algues dépend vraiment de vos goûts. Si vous aimez vraiment le côté iodé je vous conseille d’en mettre un peu plus.