Ca y’est, la première semaine de confinement a commencé. Je la vis pour le moment plus sereinement que la dernière fois, sûrement parce que j’ai la chance de me trouver dans un endroit plus grand, avec un jardin et la nature juste à côté pour aller marcher. En plus, on est au milieu de nul part donc c’est calme et reposant. Pourtant le weekend dernier, c’était un peu la panique avec l’annonce des fermetures des conservatoires et des écoles de musique et puis ici, je n’avais pas internet donc il a fallu trouver une box 4G de toute urgence pour que je puisse donner mes cours en ligne. En plus il a fallu que je retourne sur Rennes samedi pour signer le bail de mon appartement et aussi que je retourne au box où sont entassées toutes mes affaires pour récupérer des choses avant le confinement (comme par exemple tout mon matériel à bijoux et à dessin). Depuis que je suis rentrée en France et que je ne travaille plus au café, l’envie de cuisiner est revenue. Ces dernières années, elle était là puis elle repartait, puis elle revenait…c’était un peu tout ou rien. Je continue de penser que le fait de travailler dans l’alimentaire me dégoûtait de mon Blog. C’est dommage car j’aime tellement cuisiner et mon Blog m’a énormément aidé à retrouver ma créativité et à m’affirmer.

Ce que j’ai le plus envie de faire en ce moment, ce sont des recettes à base de pâte levée. Au café, on avait très rarement le temps de faire des brioches, des pizzas, des beignets, du pain ou des fougasses et moi, c’est ce que je préfère cuisiner. On attaquait directement avec les commandes des petit-déjeuners et la préparation des ingrédients pour le midi. Parfois, on avait même pas le temps de faire la moindre préparation et c’était souvent la panique. Ca a toujours été un souci là bas, de n’avoir le temps pour rien. Pourtant Ben et moi avons demandé à maintes reprises un temps avant l’ouverture pour faire juste de la préparation, mais malheureusement cela revenait trop cher pour notre patron.

Depuis le temps que je voulais faire des cinnamon rolls ! Je me souviens de la première fois que j’en ai mangés. C’était en Irlande et je les avais préparés avec mon ancienne colloc un peu avant Noël. On avait fait des pâtisseries tout l’après midi, ça sentait bon les épices, les oranges et le chocolat chaud. J’en garde un bon souvenir culinaire. Hier matin, j’avais un peu de temps avant de donner mes cours alors dès la sortie du lit, je suis directement allée préparer ma pâte à brioche. Je l’ai laissée lever dans mon déshydrateur. C’est très pratique car je le mets à 40°C et la pâte lève en 1H ! Par contre, je n’avais pas assez de margarine végane pour faire la pâte à brioche + la garniture à la cannelle alors j’ai fait un petit mélange avec de l’huile d’arachide (vous verrez dans la recette) qui a plutôt fonctionné. Le résultat était super moelleux, un vrai délice !

Ingrédients (pour environ 12 brioches) :

Pour la brioche

– 620 g de farine

– 1 càc de sel

– 50 g de sucre blond

– 380 g de lait d’épeautre (ou avoine)

– 70 g de margarine fondue

– 30 g d’huile d’arachide

– 10 g de levure sèche de boulanger

Pour la garniture :

– 60 g de margarine fondue

– 2 càs de sucre muscovado

– 1 càs rase de cannelle (ou épices pain d’épice)

– 1+1/2 bananes bien mûres

Pour le glaçage :

– 8 cas de sucre glace

– environ 4 cas de lait d’épeautre

1) Faites chauffer le lait doucement jusqu’à ce que le mélange soit tout juste tiède. Retirez du feu, ajoutez la levure sèche et laissez reposer 5 petites minutes. 

2) Dans un saladier, versez la farine, le sel et le sucre. Faites un puits puis versez-y la margarine fondue, l’huile et le lait. Mélangez délicatement avec une cuillère en bois, puis pétrissez à la main jusqu’à obtenir une belle boule de pâte. Placez votre pâte dans un saladier et recouvrez d’un torchon propre. Placez votre saladier dans un endroit sec et chaud. Laissez la pâte doubler de volume (ce qui prend environ 1h30).

3) Mélangez le sucre, la cannelle dans un petit bol.

3) Sur un plan de travail fariné, étalez votre pâte jusqu’à obtenir un beau rectangle. Badigeonnez-la de la margarine fondue puis saupoudrez du mélange de sucre-cannelle. Disposez-y ensuite les bananes coupées en petits morceaux. Roulez votre pâte sur elle même puis coupez-la en tronçons (environ 12). Placez vos roulés dans un plat recouvert de papier sulfurisé en les espaçant un peu et laissez la pâte monter à nouveau (environ 30-40 minutes). Préchauffez votre four à 180°C.

5) Enfournez vos brioches pendant environ 20-25 minutes. Retirez du four, puis laissez tiédir. Mélangez le sucre glace et le lait dans un bol (ajoutez un peu de lait si c’est trop pâteux, un peu de sucre si c’est trop liquide), puis versez le glaçage en long filet sur vos brioches. Vous pouvez décorer de morceaux noix de pécan, saupoudrez de sucre glace ou de cannelle.

 

Brioches roulées à la cannelle et à la banane
Étiqueté avec :                                                

Un avis sur « Brioches roulées à la cannelle et à la banane »

Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.